Lutte contre les termites

Un renseignement, un devis,

une demande d'intervention urgente ?

CONTACTEZ-NOUS :

05 65 78 42 00

Aujourd’hui, en France, un département sur deux est infesté par les termites.

Les termites rencontrés en France métropolitaine sont des insectes souterrains : ils établissent leurs colonies dans le sol et cheminent au moyen de galeries-tunnels pour trouver de la nourriture : bois et toute autre matière constituée de cellulose (papier, carton…).

Évoluant à l’abri de la lumière (les termites sont lucifuges), leur présence est souvent détectée une fois les dégâts visibles.

 

BTR vous accompagne dans la prévention de ce risque, par la pose de dispositifs préventifs sur vos constructions neuves, ou par la pose de dispositifs de piégeage pour des colonies déjà installées.

  • Obligation de déclaration des foyers infestés par les termites

Dès qu’il a connaissance de la présence de termites dans un immeuble bâti ou non bâti (terrain nu), l’occupant de l’immeuble contaminé, ou à défaut le propriétaire, est tenu d’en effectuer la déclaration en mairie.

Outre la gestion des déclarations obligatoires, les communes peuvent déterminer un périmètre de lutte contre les termites. Ces secteurs peuvent concerner tout le territoire de la commune qu’ils soient ou non urbanisés.

Dans les secteurs délimités par le conseil municipal, le maire peut enjoindre aux propriétaires d’immeubles bâtis ou non bâtis (terrains nus) de procéder dans les six mois à la recherche de termites, ainsi qu’aux travaux de prévention et d’éradication nécessaires.

 

  • Délimitation, au niveau départemental, des zones contaminées ou susceptibles de l’être par les termites

Lorsque, dans une ou plusieurs communes, des foyers de termites sont identifiés, un arrêté préfectoral délimite les zones contaminées ou susceptibles de l’être à court terme.

Une cinquantaine de départements fait actuellement l’objet d’un arrêté préfectoral.

De cette cartographie dépend des obligations notamment en matière de construction neuves.

 

  • Obligations en cas de vente

En cas de vente de tout ou partie d’un immeuble bâti situé dans les zones délimitées par l’arrêté préfectoral, pour pouvoir s’exonérer de la garantie des vices cachés, le vendeur doit fournir un état relatif à la présence de termites.

Cet état vise à informer l’acquéreur de la situation de l’immeuble quant à la présence ou à l’absence de termites. Il est annexé à la promesse de vente ou, à défaut de promesse, à l’acte authentique de vente.

 

  • Protection de l’interface sol/bâtiment contre les risques d’infestation par les termites souterrains

Sont concernés par cette exigence les constructions dont le permis de construire a été déposé à compter du 1er novembre 2007 ainsi que les autres travaux d’aménagement ou de construction engagés à compter de cette même date.

Dans les zones délimitées par un arrêté préfectoral, ces ouvrages doivent être protégés contre les termites souterrains, afin que ceux-ci ne puissent pas atteindre et attaquer les bois de structure.

 

 PROTECTION DES CONSTRUCTIONS NEUVESPour répondre à l’obligation réglementaire d’équiper les constructions neuves de dispositifs de prévention contre les termites, BTR vous propose la pose de matériaux qui feront office de barrières physiques ou physico-chimiques.Nous procédons à l’étude de vos plans et déterminons les points d’entrée à protéger. Notre expertise et notre certification CTB-A+ sont un gage de travaux réalisés dans le respect des référentiels techniques et réglementaires en vigueur. 

 

 PROTECTION DU BATI EXISTANT  • Vous êtes confrontés à des termites dans votre jardinou dans votre habitation ?BTR vous propose l’installation d’un dispositif de détection et de piégeage.Nous procédons à une visite sur site, et identifions la zone à protéger.Nous déterminons des lieux d’implantations de stations pièges, dans le sol autour du bâtiment à protéger, et/ou à l’intérieur du bâti pour des infestations déjà visibles dans le bâtiment.Les pièges sont équipés d’appâts, afin d’identifier les stations qui se trouvent sur le passage des galeries de termites.Les termites fonctionnent en colonies. Ce sont les ouvriers qui sont chargés de nourrir la colonie et qui prospectent en permanence. Quand ils trouvent une source d’alimentation, ils reviennent systématiquement tant qu’il y a de la matière à consommer.Quand un piège-appât montre un signe d’activité, une formulation insecticide est placée dans le piège. La substance active a un effet retardateur : les ouvriers continuent de nourrir la colonie avec la formulation insecticide, mais leur mue va être bloquée. Ils vont alors progressivement mourir, le nombre d’ouvriers va diminuer et la colonie sera éliminée.Notre expertise et notre certification CTB-A+ sont un gage de travaux réalisés dans le respect des référentiels techniques et réglementaires en vigueur. Nous n’utilisons que des dispositifs certifiés CTB-P+, garants de résultats. 

 

Top

Responsables de nombreux sinistres, les termites

font l’objet de plusieurs mesures réglementaires

(source : MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE)

DEVIS GRATUIT

Groupe Sabre,

c'est aussi :